Revenir au site

Avez-vous votre dose d’hormones du bonheur ?

Comment stimuler nos hormones du bonheur pour notre bien-être et notre santé ?

Notre corps est une véritable usine chimique ! Il produit différentes hormones en fonction de ce que nous vivons. Ces hormones ont un impact important (positif ou négatif) sur notre bien-être et notre santé. Et la bonne nouvelle, c’est que nous pouvons agir sur ces hormones et modifier la biochimie de notre corps et de notre cerveau (avec quelques efforts évidemment !).

Commençons par le cortisol, alias “l’hormone du stress”. Cette hormone, libérée face à un danger (réel ou perçu), envoie comme information à notre corps d’aller puiser dans nos réserves de graisses pour les transformer en sucres et ainsi nourrir nos muscles, notre cerveau et notre cœur pour réagir à ce danger. C’est ce qui nous permettra par exemple de prendre la fuite pour échapper à ce qui nous menace. Le cortisol contribue également à l’équilibre énergétique de notre organisme au cours de la journée. Mais attention, s’il est sécrété en trop grande quantité, il peut être néfaste pour notre santé (il épuise nos ressources, augmente l’inflammation et réduit notre immunité).

Heureusement, il existe également des “hormones du bonheur” ! Il s’agit de la dopamine, l’ocytocine, la sérotonine et l’endorphine. Chacune provoque un type de bien-être différent et nous avons tout intérêt à apprendre à les activer de la bonne manière et de façon équilibrée (l’objectif étant de secréter régulièrement chacune de ces hormones). Et sachez qu’en plus de leurs nombreux bienfaits (que vous allez découvrir ci-dessous), elles ont le pouvoir de neutraliser les effets négatifs du cortisol (elles agissent comme un véritable antidote !).

Partons à la découverte de ces quatre merveilleuses hormones :).

 

La dopamine, l’hormone du plaisir, de la réussite et de la motivation

La dopamine est le principal neurotransmetteur impliqué dans le “circuit de la récompense”. Elle est libérée quand nous espérons une récompense, quand nous atteignons un objectif (ou que nous sommes sur le point de l’atteindre). Comme son nom l’indique, elle nous dope et nous donne beaucoup d’énergie. Les “likes” sur Instagram, les points dans un jeu vidéo, la roulette d’une machine à sous qui tourne… tout cela nous fait sécréter de la dopamine, mais cela peut également créer des phénomènes de dépendance très préjudiciables à notre bien-être. Heureusement, il y a bien d’autres moyens d’activer notre dopamine.

Célébrer chaque jour une petite victoire ou un objectif atteint, réaliser des activités avec des résultats immédiatement satisfaisants (ex : bricolage, jardinage, ménage, cuisine…), ou encore miser sur la nouveauté (essayer une nouvelle recette, un nouveau restaurant, un nouvel endroit, un nouveau trajet pour aller au travail…), tout cela vous permettra de libérer de la dopamine et de faire le plein d’énergie !

 

L’ocytocine, l’hormone de l’amour, de l’attachement, de la confiance et de la sécurité

L’ocytocine est l’hormone de la sécurité, de la confiance et de l’amour. Elle a aussi un effet très apaisant et nous aide à aborder avec plus de sérénité les situations stressantes. Elle nous rend plus ouverts aux autres et nous incite à faire du bien autour de nous.

L’ocytocine est notammment sécrétée lors des rapports sexuels et des contacts physiques (avec un être humain ou un animal). Un autre moyen de l’activer est de réaliser des actes de gentillesse ou de générosité (prendre des nouvelles de quelqu’un, aider, dire merci…).

 

La sérotonine, l’hormone de la détente, de la bonne humeur et du sommeil

La sérotonine est assez complexe et possède de nombreuses fonctions dans notre corps. Elle agit sur l’appétit, l’humeur, l’anxiété et la dépression. D’ailleurs, de nombreux antidépresseurs agissent en augmentant le taux de sérotonine dans notre cerveau.

La sérotonine est sécrétée quand on se sent utile et important. Les interactions sociales sont donc essentielles pour activer cette hormone. Chaque fois que quelqu’un nous témoigne du respect, de l’admiration ou de l’affection, nous libérons de la sérotonine. Un autre moyen est d’exprimer sa fierté devant les autres (je sais que ce n’est pas facile, mais chaque jour, nous avons des raisons de nous sentir fiers de quelque chose). Nous pouvons également favoriser la sérotonine en pratiquant le yoga, des exercices de respiration comme la cohérence cardiaque ou du sport. Enfin, notre alimentation a aussi un rôle à jouer. Pour créer de la sérotonine, notre corps a besoin de deux acides aminés : le tryptophane et la tyrosine. Petite astuce pour ingérer ces acides aminés au bon moment de la journée : manger des protéines le midi, puis une banane et un peu de chocolat noir vers 16h.

 

L’endorphine, l’hormone antidouleur et antistress

L’endorphine intervient dans les circuits de la récompense et du plaisir. Elle joue un rôle clé dans le système nerveux central. Elle agit comme un antidouleur et un anti-stress sur notre corps.

Cette hormone est par exemple sécrétée quand on pleure ou quand on rit. Donc ne nous empêchons pas de pleurer quand nous en ressentons le besoin, et surtout, mettons plus de rire dans nos vies ! Enfin, le sport et les étirements sont également de très bons moyens d’activer nos endorphines (idéalement, variez les entraînements, les lieux, les musiques, les parties de votre corps travaillées, etc.…).  

 

Pour vous aider à prendre votre dose quotidienne d’hormones du bonheur, voici un petit récapitulatif extrait de mon livre I FEEL GOOD - 5 étapes pour activer le pouvoir des émotions positives (Larousse, 2022) :

Pour sécréter régulièrement de la dopamine

  • Chaque jour, essayez d’atteindre au moins un objectif et d’avoir au moins une petite victoire et... célébrez !
  • Fixez-vous des défis, ni trop simples, ni trop compliqués. Par exemple, marcher 30 minutes par jour ou cuisiner des plats sains tous les soirs, et félicitez-vous chaque fois que vous atteignez votre objectif.
  • Réalisez des actions avec des résultats immédiatement satisfaisants (par exemple, cuisine, bricolage, jardinage).
  • Faites des exercices de visualisation où vous vous imaginez en train de réussir.
  • Chaque jour, passez au moins 10 minutes sur un projet qui vous tient à cœur.
  • Faites du rangement ou du ménage en vous concentrant sur le résultat (vos vitres sont super-propres, votre maison est rangée, vous êtes satisfait ? Hop, un shot de dopamine !).
  • Essayez de faire quelque chose de nouveau chaque jour (tester un nouveau plat, un nouvel endroit, un nouvel itinéraire pour aller au travail, une nouvelle façon de réaliser une tâche...).
  • Chaque jour, cherchez une raison de vous émerveiller !
  • Favorisez les protéines le matin.

 

Pour sécréter régulièrement de l’ocytocine

  • Multipliez les contacts physiques avec d’autres êtres humains : câlins, massages, tendresse, balades main dans la main.
  • Cajolez votre animal de compagnie si vous en avez un.
  • Prenez un bon bain chaud.
  • Faites-vous un câlin à vous-même, ou pratiquez un auto-massage (il y a de nombreux livres et tutos en ligne, et quand vous aurez appris à le faire, ce sera un plaisir toujours accessible !).
  • Essayez de vous focaliser chaque jour sur la confiance que les autres mettent en vous (votre famille, vos amis, votre animal, vos collègues, vos clients...).
  • Efforcez-vous de tenir scrupuleusement vos promesses et profitez du sentiment d’être une personne de confiance.
  • Confiez-vous aux autres.
  • Faites des actes de gentillesse et de générosité.

 

Pour sécréter régulièrement de la sérotonine

  • Chaque jour, exprimez devant les autres (au moins devant une personne) votre fierté d’avoir fait quelque chose de bien. Valorisez-vous et mettez-vous en avant, ne serait-ce que 5 minutes par jour !
  • Faites des petites actions en vous appliquant (par exemple, mettre du vernis à ongle, faire son lit, se préparer) et sentez-vous satisfait quand vous avez terminé.
  • Prenez soin de vous (c’est une façon de vous montrer que vous êtes important à vos yeux).
  • Une fois par jour, arrêtez-vous pour remarquer l’influence positive que vous avez sur les autres (par exemple, est-ce que d’autres personnes suivent votre exemple ?).
  • Pratiquez des activités comme le yoga, la méditation, les massages ou la cohérence cardiaque.
  • Mangez des protéines au déjeuner et offrez-vous un goûter à base de banane et de chocolat noir.

Pour sécréter régulièrement des endorphines

  • Trouvez une activité qui vous fait rire et consacrez-y du temps chaque jour.
  • Créez le temps et l’espace pour pleurer quand vous en ressentez le besoin.
  • Faites du sport, en changeant régulièrement votre routine sportive, pour travailler différentes parties de votre corps (ne cherchez pas une sollicitation intense pour ne pas vous blesser).
  • Faites du jardinage.
  • Étirez-vous (là encore, pensez à étirer des zones nouvelles : les muscles entre vos côtes, les orteils, etc.) ou faites du yoga.
  • Variez vos entraînements (activités, lieux de pratique, musiques, zones du corps travaillées...) et amusez-vous !

Vous l’avez compris, nous avons tout intérêt à bien connaître ces hormones du bonheur pour en faire nos alliées. Nous pouvons activer leurs extraordinaires pouvoirs à travers des exercices simples à mettre en pratique au quotidien. Pour un résultat optimal, n’hésitez pas à choisir certaines activités et à les pratiquer quotidiennement durant 45 jours (pour que votre cerveau puisse connecter de nouvelles habitudes à vos hormones du bonheur).

 

Et demandez-vous régulièrement : “Qu’est-ce que j’ai fabriqué aujourd’hui ?” 😉

Vous pouvez retrouver l’intégralité de mes conseils et rituels pour activer les hormones du bonheur dans mon livre « I feel good : 5 étapes pour activer le pouvoir des émotions positives. ».

 

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK